Le jour où…tu es à la bourre

« En retard, en retard, toujours en retard » Le Lapin d’Alice

T’as pas constamment l’impression d’être en rush pour tout?? (être en rush : expression courante utilisée par tous les employés, et ex-employés, de Mc Donald’s pour signifier que tu vas mouiller ton slip en 2/2 parce qu’il y a au taquet de monde qui arrive en même temps, en caisse, au drive bwef c’est la folie pure!)

Non?! Bah t’as bien du bol.

J’ai le sentiment que c’est l’histoire de ma vie. Courir, dans mon canapé, mon esprit dans les starting blocks. Jt’axplique.

J’essaye, avec force et nombres TO DO LIST en tout genre : carnet, papiers volants, post-it, notes dans le téléphone…de structurer mes journées. 1) faire le ménage 2) mater le replay des princes de l’amour 3) réfléchir au repas de ce soir. Souvent ça marche, je coche, je « tique », les journées avancent et lorsque je n’ai pas eu les yeux plus gros que le ventre j’arrive à tout faire. (NDLR sauf ce que je repousse…)

lapinalice

C’était sans compter sur mes copines : la procrastination et le syndrome de « sur la route j’ai… », scientifiquement appelé le S.L.R.J. Ma pote, procramachin, c’est un mélange de flemme, de pas envie et de pas le temps. Le truc bien relou sur ma liste (qui bien souvent commence par « appeler… »), qui me soule d’avance, me terrifie quelque fois « han faut que j’appelle untel pour lui dire quelque chose d’important »… Oui tu auras noté, je me soigne mais j’ai une sainte horreur du téléphone. Pour geeker, texter, jouer, flâner NO PB, mais quand il s’agit de lui redonner sa fonction première… Vous êtes bien sur la messagerie de Lauranne, veuillez laisser votre message.

Bon, quand j’ai décidé de me mettre un coup de pied aux fesses (et que ça fait 3 semaines que je reporte ce foutu coup de fil…) je m’y met. Et quel pied de cocher ces cases qui semblaient insurmontables, tellement pénibles et qui finalement ne sont que du « pipi de chat ».

Mais ça, c’est quand le plan se déroule sans accros. Le Piiiiiire du pire, mon ami le S.L.R.J. Sadique, imprévu, l’angoisse des psychomaniaques comme moi. Jt’axplique.

[Spoiler / Mise en situation] Je plie le linge d’Alba, je me dirige vers sa chambre pour le ranger dans son armoire. L’étendoir ne se trouve qu’à 2 mètres à vol d’oiseau de sa commode, pourtant; sur la route j’ai :

• remarqué le bordel dans notre chambre, il faudra ranger,

• il faut aussi laver les draps tiens,

• il faut que je trie mes bijoux, y’en a plein que je ne met plus,

• PS: aller faire du shopping pour acheter de nouveaux bijoux,

• rebranché la lampe de chevet, je peux plus bouquiner le soir,

• acheter de nouveaux bouquins, je n’ai plus rien à bouquiner,

• PS: de toute façon je n’ai plus LE TEMPS de bouquiner,

• racheter du PQ,

• chercher sur internet comment nettoyer le tartre des chiottes,

• vider la baignoire de la petite qui est encore pleine, et froide maintenant…

• etc., etc.

raw

Et lorsque j’arrive devant la commode d’Alba, il m’arrive, même en ayant le linge propre et plié dans les bras, de ne plus savoir ce que je fous là.

Je t’ai donné la version soft de la jeune femme sans responsabilités, sans contraintes, celle qui est liiiibre Max, mais maintenant c’est sans compter sur ; remettre la susu à chérinette qui pleure, la prendre dans les bras car la susu ne suffit pas, gérer les coups de fils nourrice, les papiers de l’homme, les recherches d’emploi et de formations…etc., etc…

Bref, mon cerveau carbure à 10 000 et je n’ai, comme toutes les mamans, pas assez de mes 24h pour tout faire et encore moins de recharger les batteries. Du coup j’ai l’impression de rusher partout, j’essaye de ne pas trop m’engager auprès de personnes pour au final ne pas tenir mes engagements. Enfin ça, c’est récent. Avant je disais oui à tout. J’me foutais dans le jus toute seule et ça foutait le binz partout. Maintenant quand c’est non c’est non. Quand je sais pas, je regarde, prévois, et j’anticipe. Ca permet d’alléger un quotidien déjà trop chargé. « Nan mais la meuf ne travaille pas quoi… Ouais arrête j’ai déjà assez honte comme ça… »

Parfois je me rend compte aussi que je me noie dans un verre d’eau. Même souvent. C’est fou ça. Et même que des fois, j’aimerais être dans la tête de mon homme.

DORMIR / MANGER / TRAVAILLER / CHIER ||>> REPEAT

S’il lit ça, il me fout dans un cargo direction Mexico, bye bye la grande méchante. Non je plaisante, il pense GEEKER aussi. #jeloooool

cerveau-masculin.1081006946

Juste débrancher ce cerveau qui ne s’arrête presque même pas la nuit. Trouver la super astuce des mères brushinguées / manucurées / todolistées / always ready to go au top. Mais existe-t-elle?

Pour le moment j’aime mes p’tites listes. Un peu partout dans l’appartement. Je serais même capable d’y noter « penser à faire pipi », avec Alba j’oublierais presque et puis ce coté archi stressée tout le temps, bah c’est moi. Comment tu fais toi? Pour souffler? Réussir à tout faire? Et à vivre à coté?

Je t’embrasse p’tit chat, jvais essayer de traverser l’appart’ les yeux fermés pour pas voir tout ce qu’il y a à faire, j’veux juste un café ^^

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s