Le jour où…je suis un escargot

Non je ne bave pas. Non je vais pas encore d’antenne. Non je ne fais pas les choses à 2 à l’heure (quoi que…c’est à peu de choses près la vitesse moyenne atteinte par mon cerveau ces temps ci!)

J’ai l’impression de vivre avec ma maison sur le dos! Et ça devient lourd!

Tu le sais, lecteur chéri, il y a 3 jours, j’ai investi mon nouveau logement. A l’heure qu’il est, il reste encore tout à faire : réorganiser les affaires de bébé, ranger les nôtres, trouver une place pour chaque chose, changer, et rechanger…pour déménager de nouveau dans 8 mois. Oui oui, c’est ce qui était prévu dès le début, mais, la vie fait que…

J’ai passé les 2 premières années de ma vie dans un appartement à Orléans avec mes parents, et nous avons déménagé car un ptit frère, ça prend de la place! Toute mon enfance, je l’ai passé dans une belle et grande maison, à laquelle on a pu « bricoler » encore plus d’espace pour accueillir une petite soeur!

 

placedeloire
Orléans

 

Ensuite, ma vie #superpastrepidante de #bledtrotteuse à commencer. Je te fais grâce de mes années internat, que je ne considère pas comme un déménagement, bien que, j’avais un peu de ma vie la bas, un peu chez mes parents.

Lorsqu’ils ont tenté l’aventure du sud, (oui j’étais sûrement prédestinée) j’ai migré chez mes grands parents pour terminer mes études, mais toujours en région orléannaise. Fin de BTS, toute berzingue vers Rouen et ses jolies vallées, que j’ai franchement adoré, enfin…seulement la ville quoi! Retour maison après 6 mois.

 

rouen
Rouen

 

Puis le sud m’apelle: Toulouse! Vécue en « squat » à Rangeuil, Plaisance du Touch, puis un micro chez moi à Toulouse Le Mirail, déménagement à deux à Merville, puis squat de nouveau à Barrière de Paris et encore déménagement avec deux, colloc, à Toulouse, pour s’exiler vers le 81 quelques mois plus tard avec mon amoureux, Seilh, puis de nouveau Plaisance du Touch, OUF! nous voici en arrivage à Rouffiac Tolosan. Avant dernière (?) étape avant le 82! Ça en fait du remue ménage.

toulouse
Toulouse

Dans l’histoire, je suis passée de « déménager 2 canapés, 1 frigo, lit, et tout le tintouin » à « 4 fourchettes, 2 oreillers ».

Eh oui, tu le sais j’adore la déco; mobilier, vaisselle, et tout le reste. Sauf que tout ça, ça aime beaucoup moins les déménagements que moi, surtout lorsque ça vient d’Ikea et autre chaines du kit! Alors entre les meubles laissés derrière moi, les abimés et les « oups j’ai touché le mur avec » la plupart à disparu pour laisser place à des logements déjà meublés.

Et franchement c’était pas sans craintes! Vivre dans les meubles d’un autre, beurk. Puis finalement, lorsqu’on sait que c’est temporaire bah c’est vachement pratique! Quand il s’agit de mettre sa coquille sur son dos; un « ptit baluchon » et adios! Nous occupons actuellement notre 3ème logement meublé, je touche mes meubles -qui ne m’appartiennent pas- en bois pour espérer que ça soit la « der des der » avant le déménagement officiel. Qui sait de quoi demain saura fait?

Une chose est sure : je vais devoir touuuuut racheter le jour où nous serons dans notre cocon et rien que ça; ça vaut tous (ou presque) les déménagements du monde! En attendant, il faut savoir tirer partie de toutes les situations que nous impose la vie, je te raconte vite ce que c’est la vie dans un hôtel…!

hotel
Euh…non c’est pas le mien ça d’hôtel !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s