My Déco’very Box

My Déco’very box : naissance du projet.

Une furieuse envie d’entreprendre, faire quelque chose que j’aime et qui plaise à d’autre ? Le projet My DVB est encore en gestation ! Une bonne grosse et longue attente avant de mettre au monde un 2ème enfant, bien exigeant en terme d’énergie ! Ce projet mûri depuis bientôt 2 ans (oui oui !)… et il est passé par plusieurs étapes.

Peut être en apprendras-tu davantage au travers de cet article, que j’ai rédigé te dévoilant une partie de ce projet ? Il a déjà beaucoup évolué, concrètement et surtout dans ma tête !

Voilà, une nouvelle fois je me lance. Pour t’expliquer pourquoi, comment, quand ?

My Déco’very Box c’est une box au contenu divers et varié mais surtout dédié à… kiffer sa vie ! Du lifestyle, du bien-être, du « hygge » comme on dit en ce moment. Un petit peu pour bébé, ou pour Maman.  Je la souhaite personnalisable, car j’espère que My DVB saura également toucher les jeunes femmes qui aiment simplement prendre soin d’elle, de leur intérieur, et passer du bon temps !

J’ai donc proposé à des créatrices de participer, en travaillant avec moi [NDLR : il faut noter que pour le moment je n’ai pas de structure professionnelle mais qu’il sera indispensable que je monte une société pour mettre en oeuvre mon projet, je t’en parlerais le moment voulu].

Il s’agit bien d’un partenariat, d’une collaboration avec les créatrices. Pas question qu’on m’offre des cadeaux à mettre dans la box. Je vais rémunérer les personnes avec qui je travaille tout simplement. Merci encore à toutes celles qui m’ont fait part de leurs créations, de leur envie de participer au projet !! Je réfléchis actuellement sur différentes sélections. J’aimerais pouvoir proposer d’ici la fin de l’année 3 box différentes avec une sélection d’au moins 3 produits à l’intérieur. Evidemment l’aspect financier rentre en jeu. Si c’est moi qui vais investir au départ, je souhaite que cette box reste accessible.

J’espère pouvoir revenir vite vers toi pour t’annoncer le thème de cette première box ! Sache que j’y travaille tous les jours !

Je vais aussi te parler  de la place des « ambassadeurs » #kohlanta ; ici, il n’est pas question d’éliminer quelqu’un ! ^^ Dans mon esprit j’aimerais sélectionner 3 ambassadrices : une influenceuse Instagram, une personne qui a participé au sondage survey monkey il y a presque un an, et l’une d’entre vous… par le biais d’un concours ! Oui oui, tu auras une chance de remporter le 1er exemplaire de My Déco’very box!! C’est top non ?

J’espère que ces nouvelles informations concernant le projet My DVB satisfont ta curiosité et je te promet de revenir vers toi aussi vite que possible !

Publicités

Le jour où… Invisalign Chap II.

Orthodontie pour adulte : épisode 2.

Je suis rentrée dans la 2ème phase de mon traitement orthodontiste. J’ai eu RDV fin mai pour la pose de mes taquets.

Le RDV est un peu plus long que d’habitude. Une petite demi-heure environ où l’orthodontiste va me placer des points de résine stratégiquement sur les dents. Il y a des petites encoches dans mes gouttières qui vont venir s’y caler. Elle pose aussi sur mes dents du bas, 2 bagues traditionnelles pour les élastiques.

Allez je reprend :

  • la pose des taquets ne fait pas mal. Ça peut être légèrement désagréable lorsqu’elle ponce un peu la dent pour que la résine adhère mieux mais rien d’insurmontable.
  • Idem pour les bagues, on sent une pression… mais c’est comme si tu t’appuyais sur la dent quoi.

orthodontie, traitement invisalign, orthodontie adulte

Elle m’a donné 4 jeux de gouttière pour repartir sur 2 mois de traitement. Je change tous les 15 jours cette fois. Niveau hygiène je te garantis que c’est beaucoup plus agréable que le début.

Les tous premiers jours, tu sens que les gouttières sont plus difficiles à enlever à cause des taquets mais on s’y fait vite ! La sensation du taquet nu est franchement désagréable aussi. J’ai lu que ça pouvait être douloureux et abîmer la gencive, perso ça ne m’a pas blessé. Au début la sensation est cheloue, on a l’impression d’avoir une boulette de fibre de verre collée aux dents… ou de la bouffe plein la bouche ! On s’habitue 🙂

Je m’attendais à ce que le changement de gouttières soit encore plus douloureux maintenant mais… non. On sent que ça appuie, que ça contentionne mais pas plus pas moins que les gouttières sans taquet. Le travail continue tranquillement quoi.

orthodontie, traitement invisalign, orthodontie adulte

C’est « rigolo » car en fonction des jeux de gouttières, on a pas mal au même endroit. Je pense que chaque fait travailler une zone ou une dent en particulier et ce n’est pas plus mal.

Les bagues en métal ont été posées pour que je porte des élastiques. Je dois les mettre seulement la nuit. J’attache l’élastique à la bague et en haut il vient s’enfiler dans une petite fente de la gouttière. Au début je galérais à les mettre, quels fous rires!! Et puis une fois le coup de main choppé ça passe tout seul.

Bon le matin, tu sens que ça a tiré GRAVE !! Quel plaisir de virer les élastiques au réveil. Surtout qu’en se tendant dans ma bouche, ils viennent pincer mes « intérieurs de joues ». Quelques fois j’ai des petites inflammations ou micro points de sang, c’est sensible mais ça va.

Voilà ce petit résumé des derniers mois passés avec mes gouttières Invisalign. Mon prochain RDV de fin juillet me permettra de faire un point sur l’avancée du traitement. Voir si ça bouge bien etc… et de me donner de nouveaux jeux pour repartir encore et encore… Sur mes poches il est noté que j’en suis aux gouttières 3 à 5 sur 30… mais je pense que j’aurais d’autres jeux après ces 30 là… bref je te tiens au courant !

J’ai échangé avec plusieurs filles qui n’osaient pas franchir le cap, peur du regard des gens etc… franchement n’hésites plus ! Je pense que la douleur vaut le coup, pour avoir un joli sourire après 🙂 et visuellement on s’y accommode très bien. Les adultes ne sont pas aussi durs que les enfants 😉 personne ne te fera de remarque dessus, vraiment. Et puis quand bien même… en s’en fout non ?

orthodontie, traitement invisalign, orthodontie adulte

Le jour où… j’ai testé Quitoque

Non mais allo, tu connais pas Quitoque?

Quitoque c’est un système d’abonnement, comme il existe maintenant pour TOUT, et là c’est pour un panier de courses. Hein ?? Quitoque te propose de te livrer les ingrédients ET les recettes pour tes repas. Gain de temps et facilité au rendez-vous ?

Bilan de mon expérience et avis Quitoque.

Je décide de me lancer car j’en ai marre de ressentir le même désarroi, quasiment tous les soirs, en ouvrant le frigo : qu’est ce qu’on mange ? L’homme me répondant toujours « je sais pas » ou « comme tu veux », ce n’est pas que j’ai la flemme de faire à manger mais que je ne sais pas quoi à manger! Deux solutions s’offraient à moi :

  • Refaire un planning de repas pour une ou deux semaines, prévoir les courses en conséquence et suivre à la lettre ce planning. Idéalement, s’assurer les menus soient variés, équilibrés… et plaisent à chacun.

ou

  • Laisser faire quelqu’un à ma place.

Bon… j’ai choisi l’option 2. Et j’ai commandé mon 1er panier Quitoque (en format 4 repas pour 2 personnes, tarif initial de 59€). Si tu as suivi les aventures sur Instagram, tu sais que je devais recevoir mon panier mi mai mais il y a eu un problème de livraison so… j’ai décalé à la mi juin. Pourquoi ? Parce qu’entre temps les recettes proposées ne me disaient trop rien.

C’est aussi l’avantage ; t’es pas obligée de prendre TOUS les paniers et tu sais d’avance ce que tu vas recevoir comme recettes (en gros j’ai exit quand y’avait des trucs au chèvre car mon homme n’aime pas ça…).

Pour la livraison tu peux choisir ton créneau, pour moi le samedi matin c’était parfait. Nous étions de sortie quand le livreur est passé, je lui ai demandé de laisser le colis mais il ne fallait pas trop traîner car bon y’a quand même de la bouffe et des produits frais dedans ! Un gros carton nous attendait et comme à chaque livraison je suis une vraie gamine ! Je découvre dedans tous les produits nécessaires et je constate rapidement que la plus grande partie est bio. Les légumes sont beaux, pas abîmes ! Je déballe tout et range le frais au frigo et laisse toute l’épicerie sèche dans une pochette kraft.

A part, il y a 4 recettes, rapides et agréablement mises en page, plus une petite notice qui te propose de commander leurs nouveaux produits (des packs petits dej, apéro, fromages… enfin que de bonnes choses quoi lol).

Dans mon petit panier j’avais donc de quoi faire :

  • Des nouilles sautées aux crevettes teriyaki
  • Un mijoté veggie au colombo
  • Des nuggets de poulet sauce moutarde curry miel
  • Une pizza tortilla régina

Et alors étrangement, la recette qui me donnait le plus envie est finalement celle qui m’a le plus déçue. Les nuggets, pas fou en gout et la moutarde était si forte que nous n’avons pas pu la manger !! Mais alors le reste… LE RESTE !!

J’ai A-DO-RÉ !!! Un régal et surtout : j’ai appris à cuisiner des choses que je ne connaissais pas, j’ai fait des recettes auxquelles je n’aurais jamais prête attention dans le moindre livre… et je me suis régalée.

Vu que c’est toi qui cuisine, je peux t’assurer qu’il y a quand même une bonne part de fierté, #cestmoiquilaifait oui oui ! Enfin bref, il ne me tarde qu’une chose : commander mon prochain panier et tenter à nouveau l’aventure. Pourquoi pas essayer les petits plateaux un peu plus gourmands…

A noter tout de même qu’ils ne fournissent pas les desserts, tu devras acheter tes yaourts et fruits ailleurs (ou alors à part !) et qu’il te faut le B.A-BA pour faire les recettes : huile, farine, sel et poivre…

Je te laisse avec les photos de mes réalisations culinaires ^^ en attendant le prochain repas, dis moi si tu as testé Quitoque et ce que tu en penses ou si cet article t’as donné envie d’essayer ?

quitoque, pizza, pizza maison

quitoque, teriyaki, preparation, ingredient teriyaki

nouilles sautees, teriyaki, quitoque, recette teriyaki

Le jour où…reprendre les études à 27 ans

Reprendre ses études à 27 ans, c’est possible !

Focus sur ma formation en communication digitale ?

Commençons par le commencement avant de rentrer dans des détails matériels et pratiques. Maintenant que je suis diplômée ( #aucunemodestie ) je te fais un retour sur ma formation, pourquoi, comment etc..

Petit rappel des faits : juin 2015, rupture conventionnelle complètement fantasmée en mode « quelques temps de vacances et hop un travail dans la pocket rapidou ». Que nenni. Chômage + chômage = la tête de la dépression… Une petite graine qui se plante par et 2 bilans de compétences plus tard : welcom’la com’. Je t’invite à aller lire cet article qui en parle pour en savoir plus.

Sauf que, niveau bagage dans l’univers de la com’ : je suis à poil. Reprendre une école?Difficile, pas de revenus, et gros besoin de mobilité car avec mes critères, il n’y a pas forcément ce que je veux à Toulouse. Je fais donc une sélection de cursus qui pourraient me convenir (j’aime bien faire des tableaux, avec des comparatifs #toctoc). C’est exactement ce que j’ai fait là :

Nom de la formation / Lieu / Durée / Niveau obtenu / Date d’entretien / Niveau nécessaire…

J’en ai retenu 5 et je les ai trié dans l’ordre de préférence (je mettais en critère le niveau obtenu en 1, la durée en 2, sachant que je n’avais déjà retenu que des formations courtes < à 1 an) et j’avais donc un petit top 3 sympathique.

De ces 3 formations, Andil Campus est celle qui vise le niveau le plus haut (certification niveau I, équivaut à un Bac + 5) NDLR : j’apprendrais le jour de la rentrée que la certification n’est pas encore obtenue… à l’heure actuelle le titre n’est toujours pas officiellement décerné pour la formation. Dans les cas où l’homologation viendrait, nos diplômes seront rétroactifs bien sur !

Je passe un entretien téléphonique avec la directrice de la formation cet été, après avoir envoyé ma candidature. Et… malgré une attente insoutenable (j’ai attendu de longues journées avant la confirmation de ma date de rentrée), je suis admise pour cette formation qui début mi Octobre.

organisation, journal, tablette, ipad

L’énorme avantage c’est qu’elle se déroule en elearning à ¾ du temps. Tu t’organises (presque) comme tu veux du moment que le taff à la maison est fait. Le samedi je suis à l’école, en présentiel, et je travaille à la maison… du dimanche au vendredi qui suit et rebelote. Je te garantie que les semaines me paraissaient interminables et que je m’accordais peu de temps de pause. Surtout que… je gardais Alba H24. (tu sais de 7 à 10 mois quand c’est easy le rythme HAHA)

Quand je dis « presque » c’est que j’avais des synchrones. Entendre « rdv genre skype » qui dure 1h (des fois tu en as 2 d’affilé) : en gros ce sont des cours dispensés par les intervenants en ligne ! Positionnés sur la tranche horaire 12-14 tu as intérêt à bien t’organiser pour 1) les repas de bébé 2) ton repas 3) la sieste et 4)… le réveil de la sieste HAHAHA #tropdelolautourdebebe

Finalement, mes journées de cours en « physique » c’était une récré : pas de mari, pas de bébé = une bouffée d’air frais !! Et retrouver les camarades en chair et en os c’était aussi l’occasion de resserrer les rangs ! Voilà pour le coté pratique.

Niveau finance, puisqu’on me pose souvent la question : cela a évidemment fait partie de mes critères pour choisir la formation, il fallait qu’elle soit financée par la région. Je n’ai pas encore saisi tous les rouages de ces processus mais il faut passer par Pôle Emploi, effectuer une démarche de reconversion pro, en gros monter un projet qui démontre de ta motivation pour réintégrer des études et qui tienne la route! Ensuite la région décide du nombre de places qu’elle finance (la formation peut accueillir plus de personnes mais suivant des quotas la région pourra te payer une place ou tu devras le faire toi-même). Après y’a les DIF et plein d’autres choses… mais c’est trop pour moi, je n’y connais rien donc je t’invite à faire des recherches. #googleisyourBFF

Financièrement, ça m’a quand même coûté un PC l’histoire (1000€ pour avoir un truc potable et portable #hahajerisseule). D’ailleurs si un article t’intéresse pour choisir ta bécane, dis moi 😊 et un nom de domaine pour mon site pro (une 40aine d’euros je crois).

smartphone, digital, communication digitale, mobile

Concrètement, qu’ai-je appris ? Tu devrais trouver toute la doc sur le site d’Andil mais si tu as un peu la flemme et que tu es bien ici, voici ce que contiennent les unités d’enseignements :

UE I

Droit de l’internet / Ecosystème Web / Lean / Conduite de projet / Relation client / Relation Presse / Indexation web / AGILE / Structure d’information / Culture Web

UE II

HTML / CSS / CMS / Création graphique / Réseaux / Responsive design / Dreamweaver / Bootstrap

UE III

UX Design / Réseaux Sociaux / Veille / Marketing mobile / Ecriture de contenus / Pilotage de l’innovation / Pilotage du référencement / Acteurs du Web / Mesure d’audience / Plan de communication digitale

UE IV

Stage ou mémoire

Voilà, que des mots incompréhensibles ! ^^

Pour te résumer 4 mois de formation théorique et toutes ces thématiques un peu barbares :  je suis formée dans le but d’être une STRATÈGE de la COMMUNICATION DIGITALE. Encore plus simplement: je dois savoir mener un projet digital (c’est très large mais : concevoir ou améliorer un site web, lancer une appli mobile, gérer une présence sur les réseaux sociaux…) dans son ensemble, en comprendre les tenants et les aboutissants, savoir agir si je n’ai pas d’experts en leur domaine sous la main, et mettre en cohérence une présence digitale globale.

Je peux donc être amenée à travailler avec : des juristes spécialisés dans le droit internet, ou encore des journalistes, des développeurs et des webmasters, des graphistes, des webmarketeurs, des communitys managers et des chargés de communications, des référenceurs… ect, ect… !

Il y a surement des termes qui te parlent et t’interpellent dans cette liste, notamment :

LE COMMUNITY MANAGER !

Sans tourner autour du pot, j’ai intégré cette formation car elle s’appelle « Innovation et Management des Activités Numériques, spécialisation community management ». Mais lorsque j’avais demandé, « pourquoi et quand ? » on m’a répondu « c’est à la mode ». J’ai mis longtemps, plusieurs mois, à avaler l’information. Je n’allais pas apprendre à devenir community manager. Sentence encore plus amère lorsque j’ai commencé mon stage en tant que CM et que… je n’étais pas du tout formée pour. Mais le stage : c’est une autre histoire !!

pc, bureau, travail, dommunication

Bref pendant ma formation j’ai eu des devoirs à rendre très régulièrement (sur une plateforme internet dédiée, hyper pratique cela étant, avec un forum pour échanger entre nous et avec les profs). Le rythme a été HYPER soutenu. Vraiment. J’ai dû m’imposer une organisation de fer. Et les profs n’avaient pas manqué de nous prévenir dès le jour de la rentrée. Ils nous avaient conseillé un planning interactif sur Trello mais personnellement je m’y retrouvais mieux avec un petit carnet 😊 #oldschool ; je m’y étais noté les dates des cours (puisqu’ils étaient accessibles au fur et à mesure mais pas tout dans le même ordre ni aux mêmes dates… oui oui un carnet c’était SUPER pratique !), celles des devoirs à rendre… et comme pour mon choix de formation un classement du plus urgent au moins pressé. Cela m’évitait aussi de trier en commençant par mes matières préférées !!

Voilà pour ma formation, la partie théorique. J’ai l’impression d’avoir balayé ça comme une malpropre, mais ça représente assez mon état au moment de la formation haha : un rush constant !

Bref, cela étant, tu vois que je suis toujours en vie (et ma fille aussi) donc reprendre des études à 27 ans : C’EST POSSIBLE !

Dis moi petit chat, toi aussi tu fais une reconversion pro, tu hésites?

Le jour où… Invisalign Chap I.

Orthodontie pour adulte : épisode 1.

Ok je t’ai déjà parlé du début de mon traitement, de mes rendez vous chez l’orthodontiste mais pour qu’on s’y retrouve plus facilement toi et moi, je vais faire des titres plus simple (peut être même créer une catégorie tiens, soyons fou!)

Je pense te faire un bilan tous les 3 mois, te parler des ressentis et avancées. L’avantage c’est que pour toi ça ne fera pas trop de lecture puisque je vais essayer d’éviter de me répéter (haha c’est pas gagné!).

Bref, depuis le 28 Mars que s’est-il passé?

Les douleurs sont partis (je ressens toujours la « pression » et la « présence » de mes aligners mais ce n’est plus douloureux). On peut dire que c’est « génant » tout au plus. Il parait qu’une nouvelle habitude se prend au bout de 21 jours… Je suis plus que jamais d’accord avec cela. Il m’aura fallu 2 semaines environ pour « intégrer » ce nouvel élément dans ma vie (et ma bouche!) et l’accepter. En a peine 2/3 semaines, les gouttières font aisément partie de mon quotidien, je sais que je dois les mettre, je ne les oublie pas… Pourvu que ça dure!

dentiste, traitement orthodontie, orthodontie adulte

Ce que ça a changé dans ma vie? Pas grand chose à vrai dire (c’est chiant non?).

Mon hygiène dentaire, incontestablement. Ok moment révélation.. fut un temps je n’y prétais pas grande attention. Genre je me lavais les dents une fois par jour et encore quand j’avais la flemme, hop je partais au lit comme ça… BEURK (et je réalise maintenant que double BEURK!). Quelques temps avant d’avoir les aligners, j’ai pris l’habitude de me « forcer » à me laver les dents au moins le matin (bah ouais minimum WTF) pour éviter 1) l’haleine de chacalou 2) pour combattre le retour de la plaque dentaire (car j’ai énormément de tatre et avec les gouttières c’est NO WAY). J’avais lu que dans les aspects à prendre en compte avec ce traitement c’était justement ça : le temps qu’on passe à se laver les dents. Et OOooo mon dieu que je comprend. Ce n’est plus juste une question d’hygiène c’est juste de la survie MDR. Non sans rire, je KIFFE me laver les dents maintenant! Le truc macère tellement dans la bouche que ça sent vraiment très vite le fennec! Oui oui désolée… En plus de te laver les dents, il faut vraiment briquer les gouttières en mode ++ sinon c’est vraiment dégeulasse. Je me suis vite rendue compte que tout le dépot que je n’avais plus sur les dents… était collé aux gouttières Il faut vraiment y apporter un soin particulier sinon tu portes un truc tout sale, tes dents baignent dans un truc tout sale… Et l’odeur je te raconte pas…

Bref, passons ces détails (maintenant que je t’ai tout dit haha) : je me lave du coup beaucoup plus souvent les dents, je lave aussi fort les gouttières et au MINIMUM une fois par semaine je leur donne un bain (avec une pastille comme pour les dentiers de papi) : ça les remet toutes propres et enlève les odeurs persistantes.

Voilà, ceux sont les seules découvertes dont j’ai à te faire part pour le moment (et c’est déjà pas mal). Je pense que les prochains articles seront surtout composés de photos pour voir l’évolution!

Dis moi petit chat, suis tu toi aussi un traitement d’orthodontie?

Des bisous!

peter-kasprzyk-110926-unsplash

Le jour où…la cuisine c’est moi!

 » La cuisine c’est nous, et Schmidt »

Concevoir sa cuisine ; conseils d’une ex-pro !

3 ans après ma dernière cuisine vendue, je te propose un article spécial cuisine : te parler de la mienne, celle que j’utilise depuis maintenant 5 mois, et te dispatcher, ci et là, quelques bons conseils pour la conception auxquels on ne pense pas forcément!

Petit rappel, tu le sais je saiiiis, j’ai été cuisiniste pendant 5 ans (dans deux enseignes qui proposent des produits différents et ont des méthodes commerciales totalement différentes, pour les nommer : SoCoo’c et Alinea)

INFO DIRECT : je découvre « en live » que Alinéa ne vend plus de cuisine. Lors de mon passage au magasin de Saint Orens il y a plusieurs semaines, je m’étais déjà étonnée de ne plus voir les cuisines au showroom! Comme quoi en 5 ans il s’en passe des choses, et pas forcément comme on pourrait s’y attendre!

INFO SUITE : j’ai tout de même cherché à me renseigner sur le sujet et j’ai trouvé l’article de l’Est Eclair qui explique que les magasins ont pris la décision de se séparer des rayons cuisine ET dressing pour une réorientation commerciale! Voilà pour la minute info, ayant travaillé 3 ans dans ce service je t’avoue que cela me fait très bizarre…

Bwef! J’ai connu majoritairement des kitchennettes, moins pratiques les unes que les autres, au plan de travail tellllement grands qu’après avoir posé un bol dessus tu n’avais plus la place pour la cuillère… #mhyouknow il me tarde donc depuis ce temps, d’utiliser ma cuisine! En réalité je l’ai dessiné en 2013, j’avais un peu peur de l’avoir « mal » conçu finalement. De regretter certains aménagements, les couleurs…

Petit retour sur la cuisine; je te parle avec mes souvenirs de vendeuse, mélangée à ceux d’utilisatrice! Vamos!?

Lire la suite de « Le jour où…la cuisine c’est moi! »

Le jour où…je combat la peau gragras

La guerre des boutons, yeah yeah !

Welcome bÔté et cheveux gras, les boutons sur le nez à 30 ans (oui 28 c’est pareil!) c’est cadeau! Parlons ensemble boutons et solutions, or not, qu’est ce qui empire et qu’est ce qui fait du mieux? C’est la guerre des boutons!

Lire la suite de « Le jour où…je combat la peau gragras »

Le jour où…Alba dort

Sommeil de bébé.

MISE A JOUR

Et bien tu vois, encore une fois, je me fait rattrapée par le rythme de bébé. Alba ne fait plus 2 siestes par jour mais 1 seule. Plus de dodo le matin car sinon c’est trop la java mais une grosse sieste après avoir déjeuné. Ce rythme nous a été proposé par nounou car elle avait remarquée qu’elle peinait à s’endormir l’aprés midi lorsqu’on la couchait encore le matin alors hop ; on fait de grandes activités le matin, un temps calme dès qu’elle commence à râloter un peu trop (oui oui car elle fatigue quand même!), on avance quelques fois l’heure du repas quand vraiment c’est trop dur #tropdurelavie et hop une grosse sieste réparatrice en début d’aprem. Entre 2 et…4h de sieste! Oui oui…! Et le soir ça n’impacte pas du tout son rythme. Voilà les nouvelles 🙂

Lire la suite de « Le jour où…Alba dort »

Le jour où…je me suis faite arnaquée

Arnaque sur Internet !

Et oui il fallait bien que ça m’arrive un jour, en même temps, vu les indices et ma scoumoune, j’aurais du me méfier… mais que faire : je me suis faite arnaquée. De presque 1000€. Lire la suite de « Le jour où…je me suis faite arnaquée »

Le jour où…j’ai testé Nutrimetics

Bonjour petit chat, aujourd’hui on parle peau et dieu sait qu’il y aurait des choses à dire!

J’ai testé les produits Nutrimetics

ces 4 derniers mois, retour sur mon expérience. Je ne suis pas dermato ni conseillère bÔté, loin de là! J’ai juste une peau de chiottes, bientôt 30 ans et que ces boutons disgracieux commencent à me taper sur le système : grave! Lire la suite de « Le jour où…j’ai testé Nutrimetics »